Operations

Historique

Emirates Aluminium (« EMAL ») est une filiale d’exploitation d’Emirates Global Aluminium (« EGA »). EMAL a produit son premier métal liquide en 2009 et célébré son 5ème anniversaire en 2014.

En février 2007, EMAL fut créée sous la forme d’une co-entreprise entre Mubadala Investment Company et DUBAL dans le but de devenir l’une des plus importantes usines d’aluminium primaire au monde sur site unique. Le complexe d’EMAL construit sur un site de 6 kilomètres carrés à Al Taweelah dans l’Emirat d’Abu Dhabi, se compose d’une usine d’aluminium d’une capacité de production de 1,3 million de tpa, d’une centrale électrique d’une capacité de 3 100 MW, d’une grande usine d’anodes, d’une grande fonderie (de plus de 1,8 million de tpa), d’une usine de dessalement de l’eau, d’un quai et d’autres installations et équipements. Soucieuse de qualité, dévouée à ses clients et en perpétuelle recherche d’innovation, EMAL est titulaire des certifications ISO 9001, ISO 10002, ISO/IEC 27001, ISO 29990, ISO14001 et ISO/TS16949, ainsi que des certifications OHSAS 18001 et NEBOSH en matière de Santé et Sécurité au travail.

Conformément à sa conception, EMAL fut construite en deux phases. La Phase I, qui a été totalement mise en service à la fin de l’année 2010, est le plus important projet de développement d’une nouvelle usine d’aluminium au monde (800 000 tpa). La mise en service de la Phase II, composée de la plus longue série de cuves au monde (sur 1,7 km) d’une capacité de 520 000 tpa, a commencé mi-septembre 2013. La pleine montée en puissance de la Phase II fut atteinte mi-2014, faisant d’EMAL la première usine d’aluminium sur site unique au monde.

La clôture financière de la Phase II d’EMAL intervint le 31 décembre 2015. L’achèvement de la Phase II imposa le respect par EMAL de normes industrielles mondiales rigoureuses pour les aspects opérationnels, environnementaux, financiers et juridiques. L’Essai Operationnel fut extrêmement difficile, imposant de faire fonctionner l’ensemble de l’usine (1,4 million de tonnes d’aluminium), à savoir à la fois les installations de la Phase I et celles de la Phase II, à une capacité prévue minimum de 95 % pendant une période continue de 90 jours. Grâce à la réussite de l’Achèvement de la Phase II, le financement du projet d’EMAL est actuellement un financement sans recours à Mubadala Development Company PJSC et à Dubai Aluminium PJSC, la main-levée ayant été donnée de leurs garanties de bonne fin respectives.

EMAL constitue le cœur névragilque de la Zone Industrielle Khalifa d’Abu Dhabi (« KIZAD ») et fait partie intégrante du Pôle d’Aluminium de KIZAD. Le développement du projet d’EMAL compte parmi les principaux projets industriels aux Émirats Arabes Unis en dehors du secteur pétrolier et gazier. Il constitue l’un des projets clés soutenant la diversification de l’économie nationale, avec la volonté d’émiratisation de la main-d’œuvre placée au cœur de sa stratégie en matière d’emploi. Au premier trimestre 2014, EMAL fut absorbée par EGA dans le cadre de l’opération de fusion ayant conduit à la constitution officielle d’EGA.

EMAL fabrique des produits en aluminium de haute qualité sous quatre formes principales : alliages d’aluminium (secteur des applications automobiles), billettes (filage pour les secteurs du bâtiment, de l’industrie, du transport et de l’automobile), aluminium haut titre (secteurs électronique et aéronautique) et produits laminés (secteur de l’emballage, des feuilles lithographiques et de l’automobile). EMAL dispose également d’une installation de Transfert du métal liquide, permettant le transfert d’aluminium liquide directement du site de l’usine d’aluminium vers des activités aval à KIZAD.

Dès le début, EMAL fit part de son engagement ferme en matière de durabilité. EMAL participe, dirige et crée régulièrement des initiatives et projets d’engagement envers les communautés avoisinantes, y compris des journées portes ouvertes et des actions de soutien aux associations à but social, sportif et culturel.